Idées pour une pause déjeuner saine et équilibrée

Malgré les bonnes résolutions prises e nce début d’année, vous vous heurtez toujours au même problème : le repas de midi pendant la semaine.
Pas toujours simple de bien manger pendant cette courte pause : soit on n’a pas le temps et on doit manger sur le pouce, soit on est à l’extérieur et on se facilite la vie avec un sandwich ou un fast food, pas toujours le meilleur choix…

Repas équilibré sandwich

Il existe pourtant quelques solutions alternatives qui permettent de mieux manger, à savoir prendre le temps de manger un repas sain et équilibré.

Car il s’agit d’une vraie question de société : la façon dont nous mangeons et les répercussions sur notre santé. Mais d’autres acteurs se posent aussi la question en matière de productivité : manger sain et dans un cadre propice permet aussi de recharger les batteries à midi et d’être plus performant le reste de la journée. A ce sujet, même les restaurants d’entreprise comme www.midietdemi.fr, dédiés aux salariés, ont pris le taureau par les cornes pour éviter l’ambiance cantine frites / steak haché, en proposant des repas « comme à la maison ».

Qu’est-ce qu’un déjeuner équilibré ?

Le dilemme : ce qu’on devrait faire et ce qu’on a effectivement le temps de faire ! Car tout le monde s’accorde pour décrire la pause déjeuner parfaite : salade, soupe, légumes, agrémentés de protéines et de féculent pour l’énergie, un fruit pour les vitamines et les fibres… Plus facile à dire qu’à faire !

La gamelle revisitée

Et si on revenait à la bonne vieille gamelle ? Un petit plat fait maison, la veille au soir, avec que des bons ingrédients ! A réchauffer, il permet de manger chaud l’hiver et de rebooster notre énergie.

Il est possible aussi d’emporter avec soi une thermos de soupe, avec un fruit, une compote et un yaourt.

L’été, c’est plus simple : une petite salade composée prête à consommer et c’est parti pour une assiette pleine de saveurs et de couleur !

On a vu arrivé aussi chez nous une petite boite malicieuse, arrivée tout droit de l’Extrême Orient : le bento. il est très à la mode : il permet de préparer un repas sain, pas cher et en bonus, joli à regarder ! Le bento est une vraie tradition au Japon et il a l’air de bien fonctionner en France, quand on voit l’offre existante dans le domaine.

Manger à l’extérieur : le bon choix

On ne peut pas toujours faire autrement : parfois en déplacement ou en repas d’affaires, on est obligé de manger à l’extérieur, sans qu’on ait pu préparer son repas.

Tout est question de raison : un sandwich ou un resto, ok, mais pas un MacDo ni une raclette !

Le sandwich, véritable institution en France, ne peut pas être qualifié de malbouffe, c’est faux. Le sandwich peut être un repas très équilibré à lui tout seul, puisqu’il apporte la dose de glucide (le pain), les protéines (le jambon / le thon / de l’oeuf) et les légumes (salade, tomate, crudités). On évitera juste le panini quatre formage ou le sandwich avec frites.

Pour le restaurant, pas de panique, il suffit de bien choisir sur la carte.
Eviter de prendre entrée plat dessert, cela fait un repas bien copieux pour une pause déjeuner.
En tout cas, prenez un peu de légumes ou de la salade, pour accompagner un poisson par exemple avec du riz, une vraie combinaison gagnante !

Mixologie : Lumière sur les bitters

Présents dans de nombreux cocktails, les bitters sont à la mixologie ce que les épices sont à la cuisine. YStyle fait la lumière sur ces exhausteurs de goût qui subliment nos verres.

Utilisés à l’origine à des fins médicinales, les bitters sont élaborés à base de plantes amères. Ces breuvages naturels permettent en effet de soigner divers désordres d’estomacs, mais c’est aujourd’hui dans nos bars qu’on les retrouve le plus souvent. Historiquement élaborés à base de gentiane, ils sont aussi composés d’autres aromates tels que l’orange amère, la cannelle, ou encore  le clou de girofle.

Découverte de la gamme de bitters par Suze dans le bar A la française à Paris

A l’occasion de la Paris Cocktail Week, nous avons eu le plaisir de rencontrer trois des meilleurs barmen français : Julien Escot, Joseph Biolatto et Fernando Castellon. Grâce à leur conseils avisés, nous avons pu apprendre à mieux connaitre le bitter, cet ingrédient secret qui se cachent dans de nombreux cocktails mythiques comme le Manhattan, le Martinez ou encore le Sazerac.

Il existe aujourd’hui de nombreuses variétés de bitters mais parmi les marques référentes on peut tout de même citer Peychaud’s, Angostura, Regan’s ou encore Fee Brothers qui sont connus et utilisés par les mixologues du monde entier.

Deux bitters signés par Suze

En 2015, Suze lance sa gamme de bitters

En collaboration avec nos trois barmen français, dont la réputation n’est plus à faire, Suze vient de lancer une gamme de bitters d’une qualité exceptionnelle :

  • L’Aromatic Bitters (Gentiane, cannelle, cardamome,…)
  • L’Orange Bitters (Gentiane, écorces d’orange, bergamote,…)
  • Le Red Aromatic Bitters (Gentiane, muscade, anis,…)

Nous avons pu en juger par nous même au court d’une dégustation comparative : l’enseigne française a vraiment surpassé les références en la matière. Caractère, complexité et raffinement, ces trois parfums de la gamme Suze Bitters devraient très vite connaître un grand succès.

Suze Bitters, une gamme de bitters développée avec et pour les barmen

Nous remercions Fernando Castellon pour cette dégustation ainsi que Julien Escot et Joseph Biolatto dont nous vous reparlerons très prochainement à l’occasion de l’ouverture de Baton Rouge, leur nouveau bar à cocktail qui ouvre ses portes dans quelques jours à Pigalle.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.

Le guide des amateurs de chocolat du Petit Futé

Pour tous les plus grands mordus de cacao, le Petit Futé vient de sortir le guide des amateurs de chocolat, une véritable bible de référence en la matière, qui fera le bonheur de tous les gourmands.

Redécouvrez le chocolat avec ce guide spécialisé de pas moins de 216 pages dédiées exclusivement au chocolat : Histoire, recettes, astuces, mais surtout une sélection des meilleurs adresses en France, en Belgique et en Suisse afin de trouver les plus grands chocolatiers près de chez vous ou de votre lieu de vacances.

Comme à son habitude, le Petit Futé nous livre là un recueil vraiment très complet qui ne pourra que combler les plus gourmands. De sa fabrication à sa dégustation, le chocolat n’aura vraiment plus le moindre secret pour vous !

Le Guide de l’amateur de chocolat est disponible en format broché (11,95 €) ou numérique (7,99 €) sur le site d’Amazon.