Pour quels raisons isoler ses combles ?

Isolation des combles et travaux

Pourquoi dois-je faire isoler mes combles?

Les combles sont en fait situés juste en-dessous de la toiture. Qu’ils soient aménageables ou non, ceux-ci sont souvent pointés du doigt par les autorités à cause de leur effet passoire par rapport aux températures chaudes comme froides. Ils sont, de manière générale, considérés comme étant le point noir de l’isolation de la maison. L’isolation de cette dernière est pourtant un moyen de répondre aux obligations légales de 2005 qui stipulent que l’accent doit être mis sur l’amélioration de l’isolation des foyers et sur la diminution des pertes thermiques. C’est également un moyen intéressant d’améliorer le déphasage thermique de votre habitat et de pouvoir gagner de l’espace à vivre sans pour autant faire appel à un architecte. Enfin, l’isolation thermique de vos combles fait partie intégrante de la problématique actuelle visant à mettre l’accent sur la protection de l’environnement.

Une obligation légale pour un coût réduit

L’isolation thermique des foyers constitue aujourd’hui une obligation légale et ce depuis la promulgation de la loi Pope de 2005. Depuis janvier 2017 également, il est obligatoire, lors de travaux de toitures, d’isoler au moins 50% de la surface qui est modifiée. 
Pour faciliter toutes ces transformations du foyer, l’Etat met en place des crédits d’impôts adaptés aux différents types de travaux d’isolation, comme par exemple le CITE. Pour pouvoir y prétendre, il faut absolument faire appel à une entreprise labellisée RGE (Reconnus Garants de l’Environnement). Le CITE permet d’obtenir un crédit d’impôts de l’ordre de 30% du coût total du matériel d’isolation. Il y a également l’éco-prêt à taux zéro (EPTZ), qui permet d’obtenir jusqu’à trente mille euros d’aides afin de mener à bien ces travaux. Il est important de souligner que toutes ces aides sont potentiellement cumulables. Toutes les informations dont vous auriez besoin à ce sujet sont disponibles à cette adresse : https://www.consoglobe.com/renovation-de-batiment-des-travaux-disolation-thermique-desormais-obligatoires-cg.

Aménagement combles

Une meilleure régulation thermique

Aujourd’hui, 30% des déperditions thermiques qui ont lieu dans un foyer s’effectuent par le toit. Il est donc indispensable de mettre en place une isolation des combles afin de limiter les pertes de chaleur l’hiver, mais également de permettre, en été, aux températures fraîches contenues dans la maison de rester. L’isolation évite également à la chaleur extérieure de s’immiscer trop rapidement dans votre intérieur. Plus les combles sont isolés, et plus le déphasage thermique de votre résidence est optimisé. C’est le bâtiment dans son ensemble qui protège mieux l’hiver contre le froid et l’été contre la chaleur. Ce qui est investi dans l’isolation thermique se voit également dans les factures énergétiques. Moins de déperditions font que la quantité de chauffage utilisée l’hiver baisse. La consommation d’électricité, de fioul domestique ou de gaz de ville est alors revue à la baisse. L’isolation des combles revient à économiser de l’argent sur le moyen et le long terme et permet le gain d’espace habitable. (Pour plus de renseignements sur les acteurs de l’isolation de la maison, consultez le site internet http://www.ctta.fr/). 
Alors qu’il est obligatoire de faire appel à un architecte dès que l’on veut faire construire une structure de plus de 20 m2 de surface au sol, il est possible de gagner de la surface habitable en faisant isoler ses combles. Sans faire appel à un architecte, vous pouvez gagner plusieurs dizaines de m2 à un coût réduit grâce aux aides de l’Etat. De plus, ce nouvel espace bénéficiera de la meilleure isolation possible, tant en termes thermiques qu’écologiques. Le prix total de votre bien immobilier augmente également grâce à ces travaux de nature écologique.

Protéger l’environnement

Le fait d’isoler sa maison ne permet pas seulement de faire baisser de manière importante ses factures énergétiques. Cela permet également de diminuer la demande de ces mêmes énergies (gaz, fioul et électricité) auprès des services concernés et qui ont un coût écologique important. La réduction de l’utilisation de ces énergies permet la diminution notable de l’exploitation et de l’utilisation des ressources de la planète. Isoler ses combles revient donc à diminuer le rejet de CO2 dans l’atmosphère de manière indirect et ainsi lutter contre le réchauffement de la Terre. 
De plus, les sociétés labellisées RGE s’engagent donc à utiliser des matériaux recyclés ou qui soient, tout au moins, à très faible potentiel de pollution. Il est courant de retrouver les laines de verre et de roche, la laine de mouton, la plume de canard, le chanvre, le liège ou les fibres de bois parmi les matières destinées à isoler des combles.

L’isolation écologique des combles et de la maison dans son ensemble est une partie importante du Grenelle de l’Environnement qui a eu lieu en 2015 à Paris. Au-delà de l’impératif légal dont il est l’objet, c’est surtout une nécessité énergétique et donc environnementale.