L'étiquette est un petit élément textile, qui donne des indications sur son support, qui lui aussi est composé de tissu. Elle est généralement discrète mais pourtant très utile.

Les étiquettes et les supports

Une étiquette peut être fixée sur différents supports en tissu. On la retrouve généralement sur un vêtement, mais aussi sur les accessoires de mode (chapeau, ceinture, écharpe, etc.), sur le linge de maison et les tissus d'ameublement. Il s'agit d'une véritable source d'information, qui donne les indications nécessaires à l'entretien de l'objet, la taille s'il y en a une, la composition du tissu, et même le nom de la marque qui a créé la pièce. Des matières variées sont employées, il faut donc que la technique de fixation employée respecte le tissu sur lequel l'étiquette sera fixée. En somme, c'est un élément léger et effacé, qui a tout de même sa place, dans le domaine de la mode, que ce soit chez les enseignes de prêt-à-porter ou dans les maisons de haute couture.

Les sous-vêtements

L'étiquette doit correspondre à l'image de la marque, mais aussi à son support. Pour illustrer cet argument, les sous-vêtements sont des pièces assez petites et parfois ajourées en fonction du style de création du tissu utilisé (dentelle, polyester, soie, etc.). Puis, les sous-vêtements sont des tissus directement en contact avec la peau. C'est pour ces raisons que l'étiquette doit être la plus discrète possible, et ne doit pas être désagréable au toucher, pour que l'on puisse supporter la pièce le temps d'une journée. Le confort et l'esthétisme doivent être alors associés pour un ensemble en accord et être supportable, par les clients qui achèteront et porteront les articles. Pour résumer, que ce soit pour la lingerie de madame, les sous-vêtements de monsieur, ou des enfants, chaque enseigne à la possibilité de créer une étiquette personnalisée à son image ainsi qu'à celle du support auquel elle est dédiée.

Publié dans : Mode