Les sèche-linges à condensation, ce qu’il faut savoir

En fonctionnant, votre sèche-linge a besoin d’évacuer l’humidité créée par la fonction de séchage du linge. Pour les sèche-linges à condensation, cette humidité est transformée en eau pour ensuite se déverser dans un bac.

On le préfère généralement au sèche-linge à évacuation notamment lorsque celui-ci est utilisé dans un espace clos qui ne permet pas la mise en place d’ouvertures permettant à l’humidité de s’échapper.

On vous dit ici ce qu’il faut savoir avant de choisir votre sèche-linge à condensation :

Descriptif du sèche-linge à condensation

En comparant le sèche-linge à condensation au sèche-linge qui fonctionne avec un système d’évacuation, on peut le définir comme étant la machine qui permet de sécher le linge en transformant l’humidité générée par cette opération en eau.

Le choisir constitue un incontournable pour les personnes vivant dans une maison dénuée de trappe de ventilation ou de tout autre moyen permettant de mettre en place une bouche d’aération donnant à l’humidité la possibilité de s’évacuer de la machine.

Le sèche-linge à condensation fonctionne aussi au sein d’un circuit fermé c’est-à-dire qu’il ne sort pas, mais se filtre à l’intérieur avant d’atterrir dans un bac sous la forme liquide.

Critères de choix d’un sèche-linge à condensation

Si vous habitez un appartement, le sèche-linge à condensation constituera pour vous le choix le plus adapté.
En optant pour une variante qui est le sèche-linge avec pompe à chaleur, vous disposez d’un appareil dénué de résistance ce qui permet une économie substantielle d’énergie. En effet, ce type de sèche-linge utilise l’énergie récupérée de la chaleur produite par le phénomène de condensation.

Plus cher que le sèche-linge à condensation classique, le sèche-linge pompe à chaleur promet des avantages sur le long terme étant donné qu’il consomme moins sur le plan énergétique. On l’aime aussi pour sa capacité à traiter le linge avec plus de douceur et partant, à le préserver plus longtemps.

Les critères de choix de votre sèche-linge à condensation sont nombreux, mais l’essentiel se trouve certainement dans sa classe énergétique. Elle sera de A+++ pour les plus performants et de D pour les plus énergivores.

Le reste, constitué par le mode de chargement, au niveau du hublot ou du sommet de l’appareil ou encore le nombre de programmes de séchage proposés relève plus de vos habitudes et de vos besoins pratiques et ne vous fera pas opter pour un mauvais choix si vous vous conformez à la configuration de l’endroit où vous allez le mettre. Cliquez ici pour obtenir le plus grand choix de sèche linge à condensation.

Mode de fonctionnement

Le sèche-linge à condensation, pour sécher votre linge, fait appel à de l’air chaud diffusé dans le tambour. Une turbine sert alors à aspirer de l’extérieur l’air utile à cette fonction particulière. Le chauffage de l’air proprement dit sera par contre assuré par des résistances.

L’humidité des vêtements séchés se transfère alors à l’air chaud qui devient un air humidifié. Ce dernier se déverse ensuite en eau dans un bac spécialement conçu pour recevoir cette eau.

Selon votre choix de modèle, vous pourrez tomber sur un sèche-linge muni d’un tuyau spécial qui va vidanger directement l’eau récupérée vers les canalisations ce qui enlève la nécessité de vider le bac de manière régulière.