Déménagement : trucs et astuces pour emballer sans s’emballer

Seul, en famille, entre amis ou à l’aide de professionnels du déménagement, quelle que soit la formule choisie il est une chose essentielle : la préparation des cartons. Et pour cause, il est indispensable de rassembler ses affaires, de les regrouper pour faciliter le déménagement. Et si la première des choses est d’opérer un grand tri dans ses affaires, la seconde et dernière règle d’or est d’opter pour le bon matériel.

Opter pour le matériel du parfait déménageur

Toute personne désireuse de déménager sans stress doit avoir avec elle tout le matériel utile et nécessaire pour assurer la mise en carton de ses effets personnels. Et, l’idéal est d’opter pour des cartons de déménagement pas cher. Il en faut des petits, des grands, des renforcés, des cartons-penderie pour ne pas abîmer certains vêtements comme les manteaux ou les robes, des cartons pour la vaisselle et les objets lourds, mais aussi du ruban adhésif, des journaux, du papier-bulles, des couvertures/serviettes, des housses de rangement sous vide, un marqueur, des ciseaux, un cutter, une trousse de soins – personne n’étant à l’abri de petits bobos –, mais aussi des sangles, de la corde et un diable notamment. 

Optimiser le rangement de ses affaires

Pour gagner en volume lors de son déménagement et surtout optimiser la logistique, mieux vaut démonter les meubles les plus encombrants et les protéger avec du papier-bulles ou une couverture par exemple. Et pour minimiser les risques de casse, rien de tel que de renforcer les coins avec des profilés en mousse adaptée. Bien entendu, il convient de les démonter de manière méthodique et d’identifier chaque pièce les unes par rapport aux autres pour pouvoir les remonter plus facilement. Les petites pièces comme les vis, les chevilles par exemple pourront être rangées dans un sac hermétique de congélation et scotchées à l’une des planches ou à l’intérieur d’un tiroir. 

Quant aux cartons, avant de les remplir, il convient de scotcher le fond en croix afin de les renforcer. Les petits renforcés seront alors destinés aux objets lourds et fragiles et les gros cartons pour ce qui est volumineux. Il existe des cartons adaptés avec des casiers/alvéoles pour emballer les bouteilles de vin, la vaisselle. Les couettes ou encore les affaires de ski par exemple pourront être placées dans une housse de rangement sous vide pour gagner de la place. Dans la mesure du possible, il est préférable de ranger ses affaires par pièce. L’important étant d’identifier chaque carton, sac ou autre emballage en fonction de la pièce à vivre, mais aussi de son contenu. Pour que cela soit plus simple, mieux vaut écrire sur tous les côtés clairement ce qui y est contenu, cela peut-être : « cuisine – vaisselle », « salle de bain – serviettes », « salon – DVD » ou encore « chambre enfant – bibliothèque ». Éviter les termes énigmatiques comme « divers ». Si au moment d’emballer, cela à du sens, une fois au milieu de tous les cartons à déballer cela est moins évident. Autre astuce et non des moindres, pour optimiser le rangement dans le camion, rien de tel que de noter « FRAGILE » ou « LOURD » sur les cartons, mais aussi le sens dans lequel il doit être posé. 

Et pour éviter la crise de nerfs, rien de tel que de couper des poignées des deux côtés du carton pour former un triangle et avant de tout débrancher, mieux vaut prendre une photo les branchements. Et parce qu’il y a de fortes chances que le jour de l’emménagement, le temps soit compté et qu’il ne soit pas possible de tout déballer : faire un carton spécial premiers jours est idéal. Papier toilette, trousse de médicaments à l'image des trousses de voyage, trousse de toilette, produits alimentaires de base, vêtements de rechange, l’important est de prendre l’essentiel pour palier aux premiers jours sans devoir défaire tous les cartons.