L’huile de ricin, l’or jaune pour les barbes

L’huile de ricin, l’or jaune pour les barbes

Huile végétale obtenue à partir de graines d’une plante du même nom, l’huile de ricin est utilisée depuis des siècles en Inde et en Égypte pour ses nombreuses vertus. Qu’il s’agisse de la peau, des ongles, mais aussi des cheveux, elle est devenue ces derniers mois, un produit incontournable pour ceux qui souhaitent reprendre du poil de la bête pour leur barbe. Produit star des rayons bio, gros plan sur les effets surprenants de l’huile de ricin sur la pilosité masculine, mais pas que …

L’huile de ricin, l’or jaune pour les barbes

Vertus de l’huile de ricin

Les huiles végétales comme celle de jojoba, d’argan, d’avocat et de coco n’en finissent pas susciter l’engouement pour ceux qui souhaitent prendre soin d’eux. Et dernièrement, c’est l’huile de ricin qui suscite un enthousiasme grandissant. Également appelée « huile de castor », l’huile de ricin est composée d’acide ricinoléique, d’acide oléique – les fameux omégas 9 – d’acide linoléique – les omégas 6 – d’acide palmitique, d’acide stéarique, mais aussi de vitamine E. Une composition riche qui permet de nourrir la peau en profondeur, mais aussi les poils de tout type comme ceux de la barbe.

Sur le plan cosmétique, l’huile de ricin présente des propriétés antifongiques, antibactériennes, cicatrisantes, adoucissantes, mais aussi nourrissantes, photo-protectrice et stimulantes. En parallèle, l’huile de ricin est un véritable concentré de bienfaits pour la santé, puisqu’elle présente également des qualités purgative, drainante et décongestionnante lymphatique, antispasmodique et analgésique notamment. Elle est donc tout indiquée aussi bien pour la constipation, que pour les cicatrices légères, les ballonnements, l’acné inflammatoire, les furoncles, le psoriasis, les taches brunes ou encore les mycoses parmi des nombreuses utilisations possibles. Quant aux poils plus précisément, l’huile de ricin améliore la qualité de la barbe. Elle prévient la chute des poils, réduit les poils fourchus, cassants, secs et redonne du volume tout en stimulant la repousse. Bref, l’huile de ricin est un soin embellisseur et réparateur incontournable pour les barbes qui manquent de densité, d’homogénéité, de douceur, de beauté. Bref, grâce à l’huile de ricin, l’apparition des pellicules est réduite, la microcirculation et la repousse des poils sont stimulées, le renouvellement cellulaire est boosté : le poil de la barbe est brillant, dense et uniforme tout simplement. 

Utilisation de l’huile de ricin

Afin d’utiliser à bon escient l’huile de ricin, il convient de laver la barbe auparavant. Et pour cause, entre la pollution, la transpiration, les résidus microscopiques de nourriture, le tabac ou encore les traces de rouge à lèvres, la barbe est loin d’être propre. Rien de tel que d’utiliser du savon de Marseille ou un shampoing spécial barbe pour la nettoyer. Ensuite, une fois sèche, il suffit de déposer quelques gouttes d’huile de ricin dans la paume de la main puis de l’appliquer sur toute la longueur du poil. En massant du bout des doigts du bulbe du poil jusqu’à la pointe, l’huile de ricin pénètre alors en profondeur du poil mais aussi de la peau. Il est possible d’y ajouter quelques gouttes d’huile essentielle selon la nature de la peau – citrus, eucalyptus par exemple – pour en décupler les effets. Quoi qu’il en soit, il est important d’insister sur les zones où la barbe est clairsemée. Ensuite, il faut laisser poser entre dix et trente minutes avant de rincer à l’eau claire. D’autres, pourront laisser reposer toute une nuit l’huile de ricin. Pour un résultat plus probant, l’opération peut être répétée trois fois par semaine, de préférence le soir, pendant deux mois. Et, le tour est joué !

Astuces pratiques

L’huile de ricin présente donc de nombreux usages. Elle peut également être appliquée le soir sous les yeux pour atténuer les cernes au réveil, sur les lèvres pour les adoucir et les faire briller ou encore sur les sourcils. De quoi être à la fois resplendissant de beauté et succomber à la tendance monosourcil du moment. Bien entendu, à l’image de tous les produits, il est important de suivre les recommandations de conservation – produit à tenir à l’abri d’une source de chaleur et de la lumière – sans oublier de respecter la durée de conservation indiquée sur le flacon après ouverture. Pour mieux s’en rappeler, rien de tel que de coller un autocollant en indiquant la date à partir de laquelle le produit ne présente plus ses bienfaits.