Tournées d’aventures au cœur du parc national Torres del Paine

Créé le 13 mai 1959, le parc national Torres del Paine, le plus connu du Chili, se localise entre la steppe de Patagonie et la cordillère des Andes. Il est accessible en véhicule, mais les voyageurs pourront désormais arriver par avion de Santiago, de novembre à février.

Cela dit, la charmante ville de Punta Arenas. Puerto Natales, distante de 112 km, constitue le meilleur point de départ pour explorer le parc national Torres del Paine. Ce parc tient son nom des trois formations granitiques qui s’y trouvent: les Torres (Tours) del Paine, lui conférant un attrait touristique infaillible. Sa surface est agrémentée de lacs, de montagnes, de glaciers, de vallées, d’étangs et de rivières cascades. Ce sont des richesses naturelles qui ne laisseront pas les routards indifférents. De plus, le parc met à la disposition des visiteurs une multitude d’activités de plein air : trekking, randonnées à cheval, escalade, kayak, andinisme, observation de la faune et de la flore, pêche sportive… En somme, au cœur du parc national Torres del Paine, les touristes n’auront pas le temps de s’ennuyer. Ils y feront une belle balade et prendront des photos dignes d’une carte postale.

Un petit aperçu des principales attractions du parc national Torres del Paine

Le parc national Torres del Paine est le foyer de nombreuses montagnes parmi lesquelles le Cerro Paine Grande, le Cerro Paine, les Cuernos del Paine ou le mont Almirante Nieto. En se promenant entre ces massifs, les voyageurs verront de somptueux glaciers : le Glaciar de los Perros, le Glaciar del Francés, le Glaciar Olguín ou le Glaciar Grey qui se jette dans le lac du même nom.

Torres del Paine au Chili

À part cela, les promeneurs regarderont des rivières qui prennent leurs sources dans le champ de glace Sud de Patagonie avant qu’elles ne se déversent en cascades vers les différents lacs du parc. Leurs circuits au Chili seront couronnés lorsque les randonneurs apercevront enfin leurs animaux préférés, notamment des guanacos, des renards gris d’Argentine, des huemuls, des pumas et des chats de Geoffroy. Ils y remarqueront également des renards de Magellan, des nandous de Darwin, des moufettes des Andes, des aigles ou des caracaras huppés.

Torres del Paine et ses fameux treks

Le parc national Torres del Paine est ouvert toute l’année, mais les vacanciers privilégieront les mois d’octobre et avril qui coïncident avec le printemps et l’été dans l’hémisphère sud. À cette période-là, les trekkeurs feront des randonnées à leur guise et profiteront des journées ensoleillées pour entreprendre des treks. En parlant de treks, on peut citer le « circuit W ». Cela va sans dire que le circuit est en forme de « W ». En résumé, il comprend 6 étapes reliant la vallée d’Ascencio à celles de del Francés et du glacier Grey. Pour entamer ce trek, les aventuriers partiront de l’Hostería Las Torres, puis passeront par toutes les étapes avant d’aboutir au point final. Tout le long du parcours, les marcheurs alterneront les montées et les descentes, tout en admirant le lever du jour sur la vallée del Francés, en contemplant la splendeur du lac Pehoé ou la beauté des paysages environnants. Le « circuit O », lui, est destiné aux sportifs qui auront beaucoup de courage et de temps, étant donné qu’’il fait le tour du Massif del Paine et inclut le « circuit W ».

Trek au Torres del Paine