Prague les ponts

Idées de vacances urbaines ?

Non, nous ne partirons pas en vacances sur la Lune ou en tout cas pas dans l’immédiat.
Avec un besoin d’authenticité et de simplicité de plus en plus marqué, la tendance voyage du moment remet au goût du jour la beauté qui nous entoure avec des idées de séjours toujours plus green. Et à contrario, on trouve une nouvelle tendance très forte : passer ses vacances à la découverte des villes. La mode des city tour est de retour, mais avec de nouvelles valeurs.

Les city tour sont de retour !

Les villes profitent de cette nouvelle vague pour diversifier leur offre et satisfaire nos besoins d’évasion, à deux pas de chez nous. Car c’est bien là le credo principal des amateurs de tourisme urbain : visiter facilement grâce à des déplacements aisés entre les métropoles.

Découvrir les villes à pied

Attachez vos lacets, plus votre ceinture! La randonnée est devenue l’un des loisirs préférés des Français pour découvrir leur région autrement. Elle est même vivement recommandée pour visiter sa propre ville. Bien sûr; on rêve encore des projets ambitieux de l’architecte Antoine Grunbach, d’un Paris maritime à un heure du Havre. L’idée d’ailleurs ne date pas d’hier: les affiches touristiques de la fin du XIXè siècle juxtaposaient déjà les planches de Deauville et la tour Eiffel.

Redécouvrir sa ville

Mais aujourd’hui, la tendance est à rester chez soi. Et l’idée fait son chemin d’un dépaysement dans notre propre ville, en oubliant l’agitation, en changeant de moyen de locomotion et pourquoi pas d’habitation.

Visiter paris

Philippe Gloaguen, Monsieur Guide du routard, suggère même aux Franciliens de se prendre une petite chambre près du Louvre pour s’immerger une semaine dans le musée. Et l’association Parisien d’un jour, Parisien toujours, s’inspire du réseau Global Greeter Network à New York, et propose un guide bénévole qui vous fait partager, comme un ami, son amour de la ville.

Retraite en abbaye ou concert de rock?

Trop banal? Offrez-vous une retraite à deux pas de chez vous, comme le pratiquent régulièrement les habitants de Prague, au sein d’anciens abbayes spécialisées dans le séjour spirituel. Prague, métamorphosée et dépoussiérée depuis la Révolution de Velours en 1989, ou l’on hésite entre pique-niques dans des parcs ou tout y est prévu, concerts de rock à midi ou classique à 15 heures…

Car l’une des tendances est de bouleverser les horaires habituels comme à Madrid, l’une des capitales les plus insomniaques ou l’on peut admirer les fresques de Goya et de Velasquez toute la nuit dans des musées qui ne ferment jamais. Mais la liberté a ses revers: les taxis klaxonnent et polluent le cœur de la ville, de jour comme de nuit!

Malgré ces inconvénients, se développeront dans les années à venir patinoires, cinémas en plein air, opérations saisonnières comme «Paris-Plage», baignade dans les étangs berlinois… Et aussi des sites comme l’Aquaboulevard à Paris, avec ses cocotiers et torrents sous bulle, les loisirs multiples à l’image du parc Paul Mistral à Grenoble (Isère) ou l’on propose marche nordique toute l’année, contes pour enfants à écouter lové dans un hamac ou visites de lieux historiques animés par des comédiens… Dans Regard sur la ville de demain (éditions CSTB), Alain Maugard rêve de lieux « caméléons » ou l’on peut, selon la saison, être à la plage, au marché ou au concert. Enfin, pourquoi ne pas s’offrir une visite guidée organisée pour les étrangers afin de perfectionner une langue tout en se baladant?