Epilation definitive

L’épilation définitive, quand, comment, et pourquoi ?

L’épilation au laser, oui mais…

Il est impossible d’être sûr à tout moment d’être bien épilé. Pour mieux comprendre ce phénomène qui vous dérange sans cesse, il faut s’intéresser à la manière dont les poils humains poussent. C’est parce que les poils poussent de façon décalée que de nouveaux font surface quand on pense avoir tout supprimé. Un poil passe par trois phases. Quand certains sont en phase anagène leur bulbe produit beaucoup de mélanine et c’est à ce moment précis que le rayon du laser peut le détruire le plus facilement. Puis viennent les phases télogène et catagène où le poil est au repos et où il finit par tomber. Chaque poil étant ainsi dans une phase différente, il faudra multiplier les séances d’épilation au laser afin d’obtenir un résultat optimisé et une épilation définitive d’une zone donnée du corps humain.

L’épilation définitive au laser, comment ?

Avant de s’engager dans un protocole d’épilation définitive au laser, il convient d’avoir un entretien préalable avec le médecin lasériste afin qu’il élimine toutes les contre-indications éventuelles et qu’il fasse un test cutané sur une petite zone de la peau pour s’assurer qu’il n’y a aucune allergie et que l’épiderme réagit bien. C’est en fonction de son diagnostic et en fonction de la zone que le patient ou la patiente désire épiler définitivement qu’il pourra établir un protocole de soins. Il aura aussi ainsi l’occasion de prévoir approximativement le nombre de séances qui s’avéreront nécessaires selon la texture du poil, sa couleur et la couleur de la peau. Quand on sait que la configuration idéale pour une épilation au laser est un poil foncé de calibre important sur une peau claire, on comprend facilement que chaque candidat à l’épilation au laser est un cas particulier qui doit être traité individuellement. Ce n’est qu’au fur et à mesure qu’on pourra ajuster le nombre de séances qui en règle générale sont au nombre de cinq à six pour traiter une zone, mais ce nombre varie chez chaque individu. Les cinq ou six premières séances sont espacées de six à huit semaines et parfois il faut compter sur des séances supplémentaires au bout de deux mois pour éradiquer les poils résiduels éventuels.

L’épilation définitive au laser, où ?

Bien que non invasive, l’épilation au laser est un protocole de soins esthétiques qui demande d’une part une qualification sans faille, en France seuls les diplômés en médecine sont habilités à utiliser le rayon laser et d’autre part une expérience spécifique de la part du praticien. Comme tout ce qui touche au corps humain, l’épilation demande une prise en charge individualisée, chaque organisme pouvant réagir différemment. Pour pouvoir établir un protocole qui a toutes les chances d’être optimisé, le laseriste doit œuvrer dans d’excellentes conditions techniques mais aussi dans un environnement sanitaire sans reproche. Il est donc particulièrement important de vérifier l’ensemble de ces paramètres avant de se lancer dans une épilation définitive au laser qui, si elle est bien menée ne peut que vous donner de grandes satisfactions quand on se débarrasse de ce problème de pilosité. Pour trouver le bon centre epilation laser : les adresses à consulter sont nombreuses mais ne représentent pas toujours les mêmes garanties de sécurité tant au niveau des compétences en présence que de la qualité des lieux et des matériels. Il faut avant tout se méfier de ceux ou de celles qui pourraient vous proposer, surtout en dehors de nos frontières, d’une épilation au laser rapide et efficace définitivement en seulement quelques séances. Ne s’adresser qu’à un praticien médecin de son état est la moindre des précautions à prendre si l’on veut éviter des complications après traitement.