les sulfites et le vin

Depuis quelques années, une nouvelle mention obligatoire est apparue sur les bouteilles de vin.
Il y est indiqué la présence ou non des fameux sulfites dans le vin que l’on s’apprête à acheter.
Mais savez vous ce que sont vraiment ces sulfites ?

Sulfites, qu’est ce que c’est ?

Les anhydrides sulfureux, plus communément appelés Sulfites sont, comme leur nom l’indique, dérivés du souffre. Naturellement présent dans la nature, ils possèdent des vertus antioxydantes très intéressantes. De même les pouvoir antibactériens des sulfites permettent une meilleure conservation des différentes matières traitées ainsi, évitant les dégradations de types moisissures. Parfois utilisées pour la conservation d’aliments ils sont historiquement utilisés par l’industrie viticole pour la conservation du vin.

Dans quels vins trouve-t-on des sulfites ?

On trouve aussi des sulfites dans certains cidres ou même bière mais ce sont les vins blancs et rosés qui détiennent les taux les plus élevés. Les vins rouges sont aussi concernés mais moins systématiquement.
Toutefois, une concentration de sulfite inférieure à 10 mg/l permet d’éviter “légalement” la mention “contient des sulfites” sur l’étiquette.


A noter que de nombreux autres aliments de la vie courante contiennent des sulfites mais cette fois, la mention sur l’emballage est plus discrète ( il faut chercher la présence de E220 ou E228)

Les sulfites c’est mal ?

Mais pourquoi éviter de mentionner la présence de sulfites dans le vin ? Est ce mauvais pour la santé ? ou bien est-ce un signe que l’on assimile à du “mauvais vin” ?
A la première question, il est bon de répondre NON. Les sulfites, dans des taux normaux, ne sont pas impactant pour l’organisme . Mais il existe des individus développant des intolérances. Il est bon de pouvoir les avertir même si la loi n’oblige pas une mention systématique.
Pour évoquer les mauvais et bons vins, sachez que certains grands crus du Bordelais utilisent aussi ces sulfites pour la conservation de leur vin. Mais il est effectif que l’ensemble des vins de plus faible qualité contiennent ces dérivés du sulfates.

Et les vins bio alors ?

Quand on parle de vins bio, on évoque les vignes non traitées par des produits chimiques et des vins produits sans additifs non naturels. Il y a une différence importante entre vin bio et vin biodynamique. Toujours est-il qu’un vin bio peut comporter des sulfites puisque la loi ne l’interdit pas dans son appellation “bio”. Par contre, les taux autorisés sont beaucoup plus faibles que pour les vins “traditionnels”.
De plus, il existe un vrai mouvement de producteur bio qui rejettent totalement l’utilisation des sulfites pour être en parfaite harmonie avec leur démarche viticole.

les sulfites et le vin