Se soigner avec les huiles essentielles, c’est possible

Les Français sont de plus en plus récalcitrants à l’idée de prendre des médicaments pour se soigner à cause des effets secondaires. Ils se dirigent donc vers les huiles essentielles dont les résultats sont réellement prometteurs. 

Traitez les douleurs et les maux du quotidien 

Ces petits flacons que vous trouvez dans le commerce sont concentrés, vous devez donc utiliser quelques gouttes seulement à chaque fois. Les huiles essentielles sont puissantes et elles doivent être ajoutées à votre vie avec délicatesse. Elles soignent toutefois tous les problèmes de votre quotidien que ce soit le rhume, les maux de tête, les douleurs lombaires, le stress ou encore la fatigue…

Les huiles essentielles incontournables 

Voici quelques exemples d’utilisations qui devraient réellement vous enthousiasmer : 

  • La lavande fine est parfaite pour calmer vos nerfs et réduire vos insomnies
  • L’arbre à thé est un antibactérien performant et un anti-inflammatoire, il est un vrai allié pour l’hiver
  • L’huile essentielle de Ravintsara est idéale pour booster votre système immunitaire
  • La camomille romaine réduit vos angoisses
  • La menthe poivrée calme la nausée, et même les migraines si vous massez les zones douloureuses
  • Le géranium rosat arrête les saignements et facilite la cicatrisation

Il existe de nombreuses huiles essentielles qui méritent la plus grande attention. Ce ne sont pas des médicaments, mais elles ne doivent pas être utilisées comme un loisir

La vigilance est de mise pour ces huiles essentielles

En fonction des dosages, vous pouvez être la cible de quelques désagréments, car certaines huiles essentielles peuvent être utilisées par diffusion alors que d’autres sont uniquement valables pour une application cutanée. Avant de succomber à cette passion des HE, soyez vigilant et n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un professionnel de santé. Il pourra vous aiguiller dans vos choix afin de supprimer les aspects négatifs et les surdosages qui sont parfois nombreux à cause d'une méconnaissance.